Greffe de gencive

La gencive est une muqueuse buccale qui a pour mission de protéger les racines dentaires contre les microbes. Lorsque nous constatons une récession gingivale, ou déchaussement dentaire, cela signifie que le tissu ne joue plus son rôle protecteur et que la racine est exposée. La greffe gingivale s’impose pour éviter les complications.

Les types de greffes

Pour freiner la progression du déchaussement, nous devons augmenter la hauteur de la gencive au niveau de la zone lésée. Pour ce faire, nous utilisons un greffon de muqueuse prélevé de votre palais. Il s’agit d’une greffe autogène.

Une autre technique consiste à recourir à une membrane provenant d’un donneur. Inerte, cette matrice se nourrira de vos cellules, ce qui élimine le risque de rejet. Cette technique de pointe se nomme greffe alloderme.

Les deux approches se présentent sous forme de chirurgie mineure nécessitant une anesthésie locale. Toutes deux amélioreront l’esthétique de votre sourire et ne laisseront aucune marque notable sur votre gencive.