Gingivite vs parodontite

Qu’est-ce qu’une gingivite?

La gingivite est une infection bénigne des gencives, causée par l’accumulation de bactéries. C’est la mauvaise hygiène buccale qui favorise leur multiplication. Un dépôt blanchâtre appelé plaque dentaire se colle alors à la surface des dents et finit par s’infiltrer sous la gencive, provoquant son inflammation.

La gingivite est une condition très fréquente.

  • Environ 70% des adultes souffriront de gingivite au cours de leur vie
  • 64% des femmes enceintes présentent une gingivite
  • 50% des personnes diabétiques présentent une maladie parodontale

Comment reconnaître cette inflammation?

Puisqu’elle n’est habituellement pas douloureuse et que ses symptômes débutent subtilement, la maladie gingivale passe parfois inaperçue.

Avec le temps, certains signes révèlent cependant sa présence :

  • Saignements des gencives lors du brossage, du passage de la soie dentaire ou en mangeant (en croquant dans une pomme par exemple)
  • Gencives gonflées et rouges
  • Gencives sensibles
  • Mauvaise haleine

Comment la soigner?

L’inflammation de la gencive est réversible. Il est recommandé de procéder à un bon détartrage fait par l’hygiéniste dentaire afin de retirer complètement la plaque dentaire. Ensuite, une hygiène buccale minutieuse comprenant deux bons brossages par jour et le passage de la soie dentaire avant le coucher peut arriver à stopper la progression et éliminer l’inflammation.

Une complication possible : la parodontite

Si rien n’est fait pour soigner la gingivite, celle-ci s’aggravera et deviendra dans 30% des cas, une parodontite. Cette infection, beaucoup plus sérieuse, atteint le parodonte, c’est-à-dire l’ensemble des tissus qui soutiennent les dents (gencive, cément, os alvéolaire et ligament parodontal).  

Ainsi touchés par les bactéries logées sous la gencive, les tissus ne peuvent plus jouer leur rôle de support ce qui entraîne de graves conséquences sur la santé buccodentaire.

Aux symptômes associés à la gingivite s’ajoutent alors des signes plus sévères de la maladie tels que :

 

  • Sensibilité dentaire
  • Régression des gencives
  • Dents mobiles
  • Formation d’abcès
  • Dans les cas sévères, perte des dents

 

 

Traitement de parodontie

Une intervention rapide en parodontie permet de cesser la progression de la maladie et de restaurer les structures de soutien des dents.

Les parodontistes établissent un plan de traitements adaptés à la gravité de la situation.

  • Nettoyage en profondeur des poches parodontales afin d’enlever les bactéries qui collent aux dents et à leur racine.
  • Traitement chirurgical pour les cas plus sévères.
  • Administration d’antibiotiques afin de contrôler la quantité de bactéries nuisibles en présence.
  • Dans certains cas, traitement de gingivoplastie pour remodeler la gencive, la rendre plus naturelle et uniforme autour des dents.

Prévention

Pour éviter que la gingivite ne s’installe, il faut quotidiennement retirer la plaque dentaire sur les dents. Le but est de contrôler et maintenir au minimum la charge bactérienne qui se trouve naturellement dans la bouche et qui attaque insidieusement l’émail.

Une bonne hygiène buccodentaire est la clé du succès.

  • Brossage des dents 2x par jour
  • Utilisation de la soie dentaire
  • Rince-bouche
  • Choix de la brosse à dent (tête petite et soies souples)
  • Dentifrice au fluorure

Ces bonnes pratiques d’hygiène sont primordiales dans le maintien de la santé des gencives. Cependant, les nettoyages professionnels réguliers de l’hygiéniste dentaire sont essentiels et complèteront les mesures préventives.

Sachez que seul votre dentiste peut diagnostiquer les maladies parodontales. Les examens dentaires réguliers vous assureront une santé gingivale optimale.